Pour que Enercoop ne soit pas un coucou de l’énergie.

La stratégie du coucou est bien connue. Celle d’un mécanisme lui permettant de « squatter » le nid d’autres espèces en y pondant ses propres œufs

Est-ce la stratégie du « récit » d’Enercoop poursuivi ici ?

   Le pionnier de l’électricité verte Enercoop soigne son positionnement.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/le-pionnier-de-l-electricite-verte-enercoop-soigne-son-positionnement-634320.html

 

Effectivement. Et sauf erreur cet article est fort mal informé.

La réforme toute récente des Garanties d’origine n’a rien à voir avec les conditions d’achat de l’électricité verte et n’importe qui avait déjà le droit de faire une offre verte même à base d’électricité grise + achat de garantie d’origine.

Certains étaient également producteurs EnR, mais pas tous, loin de là.

Pour faire une offre verte il suffit d’acheter ces garanties d’origine indépendamment des MWh depuis des années.

La principale contestation de l’article est que si on ne sait pratiquement pas stocker l’énergie, il est facile de stocker ces garanties d’origine et les vendre, en s’appuyant sur la base de l’énergie nucléaire, avec la plus value du label vert, même quand il n’y a pas de vent (ou de soleil).

Et ce qui change, au contraire, désormais, c’est que le producteur ne peut plus, depuis quelques mois, cumuler Garantie d’Origine + complément de rémunération, alors qu’il ne s’en privait pas jusqu’alors, grâce notamment au recours gagné devant le Conseil d’Etat, pour la raison que la loi subrogeant l’acheteur aux droits afférents à la production avait insuffisamment précisé ces droits. (*)

Pour revenir à Enercoop, son statut « à but non lucratif » empêche-t-il toute critique ? Non. Les millions d’euros de chiffre d’affaire génèrent de grands intérêts pour les groupes qui s’en emparent. Salaires distribués, influences idéologiques,  fournisseurs privilégiés sont en soi un conflit d’intérêt assez fort pour justifier la contestation d’un modèle non durable pour qui a une vision globale et la préoccupation de l’intérêt général. Seuls les producteurs déconnectés du réseau participent à une démarche vertueuse chez Enercoop (exemple sur la chaleur). Pour le reste des renouvelables électriques, c’est très contestable, quand on est pas anti-nucléaire ni décroissantiste. La base nucléaire aide chaque jour Enercoop à assumer son intermittence sans être rémunérée. Bien que cette coopérative s’en cache. Ceci n’est pas honnête.

Conclusion : A l’instar de la fin de l’article sur le coucou :

Enercoop et d’autres opérateurs, guidés par la facilité, nuisent à la collectivité et les générations futures. Ils vont continuer à développer cette stratégie favorisant la base fossiles car anti-nucléaire , quitte à ancrer une idéologie dangereuse dans l’esprit des consommateurs : à savoir qu’il faudrait davantage d’EnR intermittentes même sans stockage associé. Au prix de la précarité énergétique des plus modestes qui payent la CSPE sur leur facture d’électricité (+20%, bientôt +30%)

Et pour EDF, le « coût médiatique » lié au risque d’éjecter le « 100% garanti d’énergie verte » de son marketing est plus élevé que celui de tolérer ce parasite occasionnel…
JPR/JPB
(*) La loi n° 2017-227 du 24 février 2017 vient d’ introduire via son article 2 le principe de non cumul d’aides d’État avec les Garanties d’origine et met en place le régime juridique y afférent, rappelant que les producteurs n’attendaient pas les 15 ans pour vendre leurs G.O.)

http://observatoire-electricite.fr/IMG/pdf/oie_mars_2017_garanties_d_origine.pdf

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s