Dans 140 ans, autant de CO2 dans l’atmosphère que lors du dernier réchauffement climatique majeur ?

http://revue-arguments.com/articles/index.php?id=6

Que penser des thèses de ce climato-sceptique ?

Libé renforce-t-il la confusion ici ?

Sur facebook les zététiciens discutent à propos de ce Alain Preat :
« Le probleme de ce billet n’est pas dans les connaissances géologiques de Alain Preat. Tout est probablement très juste. Le problème reside dans la confusion sur les échelles de temps et sur les conséquences des variations climatiques. Le réchauffement global ne met pas en danger la Terre qui en a vue d’autre mais les sociétés humaines. On ne sait pas si nos sociétés peuvent s’adapter facilement à des bouleversement climatiques à l’échelle de la dizaine ou centaine d’années. Certe la pCO2 a été plus élevé au Cretacé. Mais on s’en fiche ça n’a pas eu d’impact sur les sociétés humaines puisqu’il n’y en avait pas …
on sait que la Terre a eu des pCO2 beaucoup plus élevées à l’échelle des temps géologiques et que la vie s’y adapte très bien par évolution/extinction. Mais il faut du temps et comparer la survie et la continuité de la vie avec la stabilité d’une civilisation sont deux choses différentes.
La pCO2 n’a pas été aussi élevé depuis la fin du Miocène (5Ma) (donc Lucy n’a pas connu de pCO2 aussi élevée, Tumaï problement si) et la vitesse de changement de cette concentration n’a a priori jamais été aussi élevée: on observe des augmentations 90ppm en 10 000 ans lors des transitions glaciaire/interglaciaire (passant de 200 à 290ppm) des glaciations du pléistocène moyen et sup (passant de 200 à 290ppm) contre +90ppm depuis 1850 (passant de 285 à 375ppm voire plus actuellement). Comment un système climatique réagi à un tel forçage, on ne sait pas mais la thermodynamique nous indique que le surplus d’énergie stocké dans les couches fluides doit être évacué d’une manière ou d’une autre … Que les baleines et les insectes et même l’homme en tant qu’espèce y survive, ca ne fait aucun doute. Que nos sociétés aient les capacités de s’y adapter sans heurts c’est une question très différente, et on ne sait pas. »
« Le lien entre CO2 et température est TRES bien connu, on explique parfaitement les évolutions passées lointaines comme proches, et on sait modéliser les évolutions futures.
Il faut bien voir que si d’un côté on a une poignée de scientifiques qui nient certains faits sur le réchauffement climatique, de l’autre on a des dizaines de milliers d’études d’équipes différentes à travers le monde qui indiquent qu’ils ont tort, et qui constituent toute la connaissance qu’on a du réchauffement climatique.
Lien CO2 / température :
Autres mythes / mécompréhensions communs liés au CO2 :
(Note : utiliser les onglets de difficulté pour accéder à des explications plus détaillées / pointues si besoin)
A propos du consensus très fort sur la réalité du réchauffement climatique anthropique :
A propos de la négation du RCA :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s